Blog du parc Eolien » Les enfants » Crise d’adolescence : comment s’en occuper facilement ?
 La dépression

L’adolescence est perçue comme un apprentissage ou un processus. Ainsi, cher parent, vous ne pouvez pas appréhender ses effets ni les incidences qu’il peut avoir sur le comportement d’un jeune à une période déterminée. L’adolescence n’est pas aussi la jeunesse. Si cette dernière est un état d’esprit sans borne temporelle, l’adolescence quant à elle est limitée en durée. Elle se rapporte à cette période de la vie qui est à la fois une construction identitaire sur une identité déjà construite de votre progéniture. Des crises de colère, des entêtements sans fin, des disputes imminentes à chaque foulée, comment mieux gérer cette phase cruciale sans créer des dégâts psychologiques chez l’adolescent ?

Communiquer pendant la crise d’adolescence : que faire ?

Lorsqu’il s’agit de la période d’adolescence, l’enfant entrera en phase de changement physique qui s’effectue d’une façon brusque, voire radicale. Durant cette étape, le jeune adolescent éprouve rudement le besoin de rompre ses désirs, ses idéaux, ses modèles d’identification et ses intérêts venant de son enfance. Pour les parents, c’est un dilemme de concilier leurs valeurs à celui du jeune à cette période. Les démarches ci-dessous sont à suivre pour parvenir à gérer cette phase de changement.

Respecter et élargir son espace personnel

Pendant la période d’adolescence, le jeune sera à même de chercher de nouvelles sources d’intérêts et de plaisir dans sa phase de changement. Il éprouvera dans ce cas le besoin de s’éloigner de ses parents même s’il s’agit d’une distance symbolique. Dans la plupart des cas, cette dernière va s’illustrer par un mouvement psychologique de déception à l’égard des parents. Il va ressentir un besoin de rechercher à l’extérieur du cercle familial ses sources nouvelles de satisfaction. L’amour et la sexualité vont donc être un sujet très délicat à partir de ce moment. Dans ce sens, respectez son intimité et ne l’obligez pas à faire des actes qui vont à l’encontre de sa volonté, comme un rendez-vous forcé chez le gynécologue.

Lire   Astuces pour dialoguer avec votre ado

Favoriser les dialogues tout en restant compréhensif

Favoriser les dialogues

Pour chaque parent, il faut avoir en tête que même si c’est votre progéniture, il faut se rendre à l’évidence que chaque être humain à son propre caractère et ses propres principes. Ces derniers vont prendre place pendant sa phase d’adolescence. N’hésitez donc pas à favoriser les dialogues loin des réprimandes si quelque chose ne va pas à votre encontre. Les oppositions systématiques sont donc inévitables durant la crise d’adolescence.

Comment rassurer un jeune adolescent ?

Le jeune adolescent va prendre progressivement conscience de sa personnalité et de son identité. En partie, à cause de sa croissance soudaine, il va avoir du mal à se retrouver, d’autant plus qu’il est souvent maladroit, se trouve laid, gauche et mal à l’aise. La période d’adolescence va provoquer une fragilité intellectuelle et une vulnérabilité affective. Dans de tels cas, faites-lui rappeler que c’est juste passager. Si l’enfant cumule plusieurs symptômes comme l’échec scolaire, l’état dépressif et le repli sur soi, il est recommandé de consulter des professionnels afin d’éviter l’aggravation de la situation. À noter que 20 % des adolescents en crise sont en danger.

Le dialogue, la patience et la fermeté

Avec la crise d’adolescence, les bêtises vont s’accumuler. Même si c’est une période vulnérable à la mise en place d’une nouvelle identité de l’enfant, soyez ferme et patient. Il se trouve qu’il est capital d’interdire certains comportements. Toutefois, cela ne va pas dire d’être hermétique. Il faut écouter ses arguments en ne cédant pas à différentes demandes superflues.

Comment guider l’adolescent pendant sa phase de découverte ?

La phase de l’adolescence se scinde en deux. Il s’agit de la phase de changements mentionnés ci-dessus et la phase de découverte qui va être traitée ultérieurement. Les parents doivent se renseigner davantage sur les différents mécanismes de cette période pour mieux gérer la crise d’adolescence de son enfant. Comment faire alors ?

Lire   Les impacts de l’internet chez les ados

Montrer de l’affection et de l’amour

Montrer de l’affection et de l’amour

Cette phase s’agit de la découverte de soi-même. L’enfant sera à même d’entrevoir ce qu’il aime et ce qu’il désire. Ces derniers vont dépendre de son passé, de l’identité qu’il se fait et qu’il se reconnait, des modes de relations établies avec ses parents et ses proches. L’adolescent doit donc se forger son propre idéal qui n’est pas celui de son enfance ni celui de ses parents. Dans ce genre de situation, canalisez-le avec toute votre affection pour que cette crise n’affecte ni l’un ni l’autre. Cette étape sera alors plus difficile si les parents sont séparés. Dans ce cas, il faut au plus vite trouver un équilibre affectif pour que l’adolescent se sente à l’aise.

Modifier certaines conduites parentales

L’adolescent peut aussi faire un choix à travers ses attentes, ses ambitions, mais également avec ses compétences propres. Cette période représente une phase de profonds bouleversements. Essayant de trouver le juste milieu à son rythme, l’enfant se verra en train d’accomplir ces propres exploits scolaires, et ces activités qui lui tiennent à cœur. Sachez que l’enfant évolue à son propre rythme sur sa nouvelle identité. Dans ce cas, pour les parents, dès que la situation ne convient pas à vos attentes, évitez à tout prix de comparer votre progéniture à celui des autres ou à ces frères et sœurs. Avec un tel comportement, l’adolescent se renfermera sur lui-même et cela suivis d’un mal-être irrémédiable.

Crise d’adolescence : comment s’en occuper facilement ?